skip to content

Bobcatalog 2012

Grâce à la mini-chargeuse, une entreprise d’aménagement paysager passe à la vitesse supérieure

Une entreprise familiale prospère avec l’équipement polyvalent de Bobcat.

Julie et Ed Copps, propriétaires de Outdoor Expressions et une mini-chargeuse à chenilles Bobcat MT52.

Julie et Ed Copps, propriétaires de Outdoor Expressions et une mini-chargeuse à chenilles Bobcat MT52.

Pour Ed et Julie Copps de Billings, au Montana, l’industrie de l’aménagement paysager a été profitable depuis le lancement de leur entreprise, il y a de cela 10 ans.

Ed et Julie sont les propriétaires d’Outdoor Expressions, Inc., une entreprise qui dessine et exécute des projets de paysagisme.

Ed a appris à conduire des machines en travaillant dans l‘entreprise de construction de son père. Il y a travaillé jusqu’à ce qu’il décide de se lancer en affaires avec Julie. Il avait de l’expérience dans le paysagisme et Julie avait un diplôme collégial d’horticulture. Ils sont devenus partenaires et ont démarré une entreprise prospère au Centre-Sud du Montana.

« Nous faisons tout à l’interne », déclare Ed. « Julie connaît les plantes et la conception. Elle travaille avec les clients pour définir le projet et elle leur vend l’exécution. Moi, je m’occupe de la gestion du personnel et des installations d’irrigation. Une fois que le client s’est décidé pour un projet, je le prends en charge et je l’exécute. »

Auparavant, Ed et Julie n’utilisaient que très peu d’équipements. Ils ont démarré avec un camion, des brouettes et des pelles. Lorsque les gros projets sont arrivés, la décision logique fut de louer des équipements compacts pour accélérer le travail et pour remplacer la main-d’œuvre manuelle.

« Je louais de l’équipement Bobcat®, mais un jour, j’ai parlé à un vendeur et il m’a proposé une bonne affaire pour une mini-chargeuse à chenilles Bobcat MT52 », raconte Ed.

La croissance continue toujours
Aujourd’hui, cette même mini-chargeuse à chenilles MT52 contribue au succès de la famille Copps. Ses équipes l’ont utilisée plus de 1 600 heures en huit ans, et Ed nous confirme que la mini-chargeuse continue à bien travailler et que son économie est un avantage énorme. « Cette chargeuse Bobcat MT52 nous économise des centaines d’heures chaque année », nous raconte Ed. « En particulier dans le transport des matériaux de paysagisme. »

Se rendre là où les autres ne vont pas
« Lorsque nous faisons du remodelage, la MT52 est l’un des facteurs décisifs de notre succès », explique Ed. « La mini-chargeuse nous est aussi utile, parce qu’elle peut pénétrer dans des endroits où nos chargeuses plus grandes ne passent pas, par exemple, par les portails étroits. Et elle peut aussi déplacer des blocs lourds et des pavés. »

« Nous plaçons les matériaux sur des palettes et nous les transportons à l’aide de la MT52 », explique Ed. « Nous pouvons conduire la machine par le portail et accéder aux endroits exigus. Avant, nous devions transporter un par un des blocs pesant jusqu’à 88 livres. Maintenant nous chargeons plusieurs blocs sur la palette et nous transportons le tout d’un seul coup. Cette mini-chargeuse nous sert à déplacer des arbres, des buissons, et d’autres plantes, d’un bout à l’autre d’un jardin. Son poids léger et ses chenilles en caoutchouc n’endommagent pas le sol. En conséquence, nous ne nous préoccupons pas à réparer le sol après, nous réalisons le travail, et nos clients en sont satisfaits. »

La finition
Avant de poser le gazon en plaques, la mini-chargeuse est appariée à un râteau motorisé. « Dans certains cas, nos projets d’aménagement paysager font deux acres », déclare Ed. « Préparer le sol pour le gazon peut être fait rapidement, en trois heures environ. Si nous avions à niveler le sol avec un godet, puis à le ratisser à la main, cela nous prendrait une journée ou même une journée et demie de plus. Parfois, cela nous permet de décrocher le travail ou non, parce que nous économisons jusqu’à 1 000 $ en main-d’œuvre au client. Cette mini-chargeuse nous a déjà rentabilisé son prix d’achat cinq ou six fois », explique-t-il.